Astuce #12 : autolaveuse électrique ou thermique ?

Astuce #12 : autolaveuse électrique ou thermique ?

Astuce #12 : autolaveuse électrique ou thermique ?

 

Il existe 2 principales catégories d’autolaveuses : thermiques et électriques.

 

Les autolaveuses électriques peuvent être alimentées :

  • Par un câble : la machine est alors branchée sur secteur tout au long de la prestation de nettoyage. La plupart d’entre elles s’adaptent aux prises secteur monophasées de 240 V.
  • Par batteries : la machine fonctionne grâce à des batteries de 12, 24 ou 36 V, rechargeables. 

 

Les autolaveuses thermiques, fonctionnent à l’aide d’un moteur, similaire à celui d’une voiture et peuvent être alimentées par 3 types de carburant :

  • Essence
  • Diesel
  • Gaz (GPL)

 


Mais alors, comment choisir l’alimentation de votre autolaveuse ? Tout simplement en fonction de votre environnement.

Découvrons ensemble les avantages et les inconvénients de chacune de ces solutions.

 

LES AUTOLAVEUSES ELECTRIQUES A CABLE :

 

Les plus :

  • L’autonomie est illimitée.
  • L’énergie électrique coûte relativement peu chère.
  • Aucune émission de polluants atmosphérique lors de l’utilisation.
  • Peu d’entretien à prévoir.
  • Les émissions sonores sont considérablement réduites.
  • Leur efficacité est indéniable.

 

Les moins :

  • La longueur du câble (20 mètres en moyenne) est à prendre en compte. Sur de grandes surfaces ou dans des espaces encombrés, l’utilisation d’autolaveuses à câble peut se révéler peu pratique.     
  • La présence d’une prise secteur pour brancher le matériel lors de l’utilisation est indispensable.

 

A retenir :

Retenez que les autolaveuses à câble sont idéales pour de petites surfaces, peu encombrées. Elles permettent un nettoyage efficace, sans polluant, avec une grande autonomie, à condition de bénéficier d’une prise secteur sur le lieu d’utilisation.

 

 

LES AUTOLAVEUSES ELECTRIQUES A BATTERIES

 

Les plus :

  • Selon les modèles, elles bénéficient d’une autonomie de 1 à 6 heures.
  • Le coût de l’électricité est relativement faible en comparaison à l’essence ou le diesel.
  • Il existe un large choix quant à la capacité des batteries. Ce large choix vous permet d’adapter l’autonomie de vos batteries au plus proche de vos besoins.
  • L’émission de polluants dans l’air pendant le travail est nulle.
  • Les nuisances sonores sont faibles.
  • L’efficacité de ce type de matériel n’est plus à prouver.
  • Elles sont simples et faciles à utiliser, même dans des espaces encombrés.

 

Les moins :

  • Le temps de chargement des batteries est long : 8 à 12 heures selon les modèles.
  • L’autonomie limitée, contraint les machines  à travailler sur des surfaces de tailles moyennes.
  • L’installation d’un point de recharge avec une prise secteur est à prévoir.
  • Selon type de batteries pour lequel vous optez, il faudra prévoir l’entretien des batteries (niveau d’eau) à réaliser une fois par semaine, pour en savoir plus rendez-vous ici.
  • La gestion des cycles de charges doit être rigoureusement respectée pour maximiser la durée de vie des batteries.

 

A retenir :

Retenez que les machines électriques sur batteries, sont idéales pour de moyennes surfaces : 500 à 100 000 m². Du fait de leur pollution atmosphérique nulle, elles sont idéales pour être utilisées en intérieur. Mais le choix d’une autolaveuse à batteries implique rigueur et discipline pour son entretien.

 

 

LES AUTOLAVEUSES THERMIQUES : Essence, gaz et diesel

 

Les plus :

  • L’autonomie est pour ainsi dire illimitée, il vous suffit de réapprovisionner la machine en carburant comme vous le feriez avec une voiture.
  • Les autolaveuses motorisées sont adaptées à de grandes et très grandes surfaces.
  • Les carburants, quels qu’ils soient sont aisément disponibles : parc de station de carburant très développé en France.
  • Leur efficacité est maximale.
  • Elles ne craignent pas les surfaces pentues.
  • Notons que les versions GPL ont l’avantage de moins polluer que ses homologues essence et diesel.
  • Le GPL est également moins cher.

 

Les moins :

  • Elles ne peuvent être utilisées en intérieur qu’à la condition que les locaux soient ventilés, pour des questions évidentes de sécurité.
  • Au niveau des nuisances sonores, elles sont comparables à celle d’un véhicule.
  • L’émission de polluants dans l’air est importante, d’où une utilisation recommandée en extérieur.
  •  Le coût du carburant varie et est plus élevé que celui de l’électricité.
  • Les vidanges et l’entretien doivent être régulier pour une maintenir le moteur dans un état optimal.
  • Les machines thermiques sont généralement de tailles plus importantes, il faut alors prévoir un espace de stockage accès important pour entreposer la machine.
  • Le coût d’exploitation est aussi plus important pour ce type de machines que les autolaveuses ou balayeuses électriques.  

 

A retenir :

Les machines thermiques s’utilisent davantage en extérieur ou en intérieur, à condition que l’espace soit bien ventilé. Elle s’utilise sur de grandes surfaces, plus de 7 000 m². Elles sont très performantes quelle que soit l’utilisation. L’autonomie de travail est le principal avantage de ce type de motorisation.

 

 

Vous hésitez encore ?

C’est normal, choisir un matériel nécessite l’avis d’un expert, n’hésitez pas à nous contacter, à consulter nos autres articles de blog ou nos produits neufs et d’occasion.

 

Voir aussi :